L'ARTILLERIE ANTICHAR ALLEMANDE DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE

  • Nouveau
39,90 €

L'Artillerie antichar allemande durant la Seconde Guerre mondiale, par Loïc Charpentier.

Quantité

L’apparition des blindés de combat en 1916 impose la mise au point d’une réplique appropriée. En principe, le principal adversaire du char est un autre char, mais c’est une arme coûteuse et relativement complexe. Dans ces conditions, les unités d’infanterie se doivent de posséder leurs propres armes antichars, en l’occurrence des canons dont les projectiles sont capables de percer le blindage des engins adverses.

En 1939, les Allemands entament les hostilités avec une pièce de 3,7 cm qui rapidement devient obsolète, notamment face aux chars B1bis français, T-34 et autres KV soviétiques. Commence alors une course à l’armement qui voit la mise au point de tubes de 7,5 et 8,8cm aux performances balistiques hors du commun. Et le IIIe Reich va même étudier de puissants canons de 12,8cm pesant plus de 10 tonnes capables de toucher une cible à 3 000 m !

Cet ouvrage, largement illustré en photos, profils et plans, se veut une étude exhaustive de l’arsenal antichar allemand en présentant l’ensemble des pièces (d’origine germanique, mais aussi de prise) utilisées par la Wehrmacht de 1939 à 1945.

Retrouvez ICI tous les ouvrages de la collection Caraktère

KAR0353

Fiche technique

Editeur
Caraktère
ISBN
9782916403533
Thème
2eme GUERRE MONDIALE
Format
21 x 28,5
Nombre de pages
160
Langue
Français
Reliure
broché
Date de parution
03/2022

Vous aimerez aussi